• Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2017 - Tous droits réservés - Fannette Charvier

Please reload

Posts Récents

CE QUI CHANGE AU 1ER NOVEMBRE

31/10/2019

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

Audition de Véronique Cayla, Présidente d'ARTE France

26/10/2017

 

 

En Commission des Affaires européennes, nous recevions aujourd'hui Mme Véronique Cayla, Présidente du Directoire d'Arte France. Sa présence a permis d'aborder les aspects culturels et linguistiques de l'Union européenne à travers ce partenariat médiatique franco-allemand.

 

 ARTE, le média européen 

ARTE est le sigle pour Association Relative à la Télévision Européenne. Chaîne publique à l’antenne depuis 1992, ARTE a pour mission de favoriser la compréhension et le rapprochement entre les Européens. Ainsi, 85% des programmes de la chaîne sont produits en Europe. Elle s’appuie pour cela sur 9 partenaires européens : RTE Irlande, RTBF Belgique, YLE Finlande, TVP Pologne, CT République Tchèque, ERT Grèce, ORF Autriche, SSR SRG Suisse, RAICom Italie. Grâce à une politique soutenue par l’Union européenne, 60% des européens peuvent regarder Arte dans leur langue maternelle, quelle que soit le pays où ils se trouvent. ARTE GEIE (groupement européen d’intérêt économique) est basé à Strasbourg et comprend deux pôles, Arte France et Arte Deutschland. Le groupement est financé à 95% par la contribution à l’audiovisuel public dans ces deux pays.

 

 Les missions de la chaîne 

Arte France est une société détenue conjointement par des entreprises publiques et des organismes d'État :

  • France Télévisions (45 %)

  • État français (25 %)

  • Radio France (15 %)

  • INA (15 %)

Par conséquent, un contrat s'étalant sur la période 2017-2021 a été conclu entre l’Etat et ARTE France, conférant à la chaîne culturelle des objectifs, dont celui de se déployer en Europe et d'accroître la nature européenne de ses programmes en :

- parlant d’Europe, et en montrant le projet européen sous un jour créatif ;

- coproduisant des programmes européens ambitieux ;
- exposant mieux ARTE auprès du public français et européen.

 

J'ai interrogé Mme Cayla sur l’intérêt de cet enchevêtrement en termes de gouvernance et l'éventualité, pour davantage d'efficacité, de regrouper sous une même bannière l’ensemble de l’audiovisuel public ayant une diffusion internationale.

 

La vidéo intégrale de l'audition est à visionner ici.

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square