• Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2017 - Tous droits réservés - Fannette Charvier

Please reload

Posts Récents

CE QUI CHANGE AU 1ER NOVEMBRE

31/10/2019

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

Audition de Frédérique Vidal, Ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation

09/11/2017

 

 

Hier, nous avons auditionné Mme Frédérique Vidal, Ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'innovation. Venue faire un bilan de la rentrée universitaire 2017, la Ministre en a profité pour échanger avec nous sur le projet de loi "Orientation et réussite étudiantes" que nous examinerons dès la fin du mois.

 

 Un plan pour réformer l'entrée à l'université  

Après trois mois de concertation avec les principaux acteurs de l’enseignement supérieur, et dix jours après avoir reçu le rapport de synthèse de leurs propositions conduit et remis par le recteur de l’Académie de Versailles Daniel Filâtre, la Ministre de l’Enseignement supérieur Frédérique Vidal, le Premier Ministre Edouard Philippe et le Ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer ont présenté lors d’une conférence de presse lundi 30 octobre le « Plan Etudiants », qui comprend 20 mesures, et auquel sera adossé le projet de loi visant à réformer l’entrée à l’université, intitulé « Orientation et réussite étudiantes ». Ce projet de loi sera présenté en Conseil des Ministres le 22 novembre, avec une première lecture prévue à l’Assemblée nationale la semaine du 11 décembre.


De la mi-juillet au 20 octobre, des groupes de travail constitués de représentants des étudiants, enseignants, universités, recteurs, parents ont ainsi travaillé sur plusieurs thèmes, avec pour objectifs principaux de supprimer le tirage au sort (actuellement la seule voie autorisée par le code de l’éducation pour départager les candidats à une licence où la demande excède les capacités d’accueil) et de garantir la réussite de tous les étudiants, à travers un contrat de réussite étudiante.
Plusieurs constats sont à l’origine de cette réforme et du plan annoncé : une première année de licence où seuls 30 % des étudiants réussissent, des filières courtes massivement détournées de leur public initial, seulement 27 % des étudiants qui ont leur licence en 3 ans et 39 % en 4 ans, ou encore 90% de bacheliers professionnels et technologiques inscrits dans des licences générales qui échouent dans leur cursus de formation. En outre, la précarité étudiante influe fortement sur le taux de réussite et fragilise les étudiants les plus modestes. Ces annonces font également suite à la polémique suscitée par la plateforme APB (2 200 bacheliers étaient toujours sans affectation à l'université à la fin-septembre).

 

 Les mesures envisagées 

L’objectif de la réforme est l’accompagnement de chaque étudiant vers la réussite, à travers une véritable refonte de l’offre de formation dans le supérieur. Cette volonté du Gouvernement se traduira par la création d’un contrat de réussite pédagogique pour mieux suivre le parcours de l’étudiant, pour lui offrir un premier cycle sur mesure, personnalisé et modulable (plus ou moins de 3 ans), à travers notamment un renforcement du tutorat et de l’accompagnement (avec la nomination d’un directeur des études par champ disciplinaire) et un encouragement des nouvelles formes de pédagogie (par projet, inversée, enseignements par les pairs...).

Le Gouvernement a ainsi annoncé un engagement financier massif de l’État de près d’un milliard d’euros pour accompagner la réforme, avec 450 M€ du Grand Plan d’Investissement pour accompagner la mise en place des nouveaux cursus, la modularisation, la mise en œuvre des contrats de réussite et l’accompagnement personnalisé de chaque étudiant, et 500 M€ sur l’ensemble du quinquennat afin d’ouvrir des places et de créer des postes dans les filières en tension

Je reviendrai plus précisément sur ces mesures lorsque le texte arrivera à l'Assemblée nationale.

 

 

Je me suis inquiétée, auprès de la Ministre, du sort actuel de ces 2 200 bacheliers sans affectation fin-septembre.

 

La vidéo intégrale de l'audition est à visionner ici.

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square