• Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2017 - Tous droits réservés - Fannette Charvier

Please reload

Posts Récents

ENVIRONNEMENT - Que contient le Projet de Loi Anti-gaspillage ?

23/01/2020

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

PARCOURSUP - Après les premières propositions, 4 contre-vérités à combattre

23/05/2018

Hier à 18h, les résultats de la plateforme d'accès à l'enseignement supérieur Parcoursup sont tombés. Plus d’un million de propositions ont été faites aux candidats et 436.000 lycéens ont obtenu au moins une réponse positive à leurs vœux d'orientation, soit un peu plus de la moitié.

Beaucoup de fantasmes, de contre-vérités et de fausses informations circulent sur les réseaux sociaux depuis hier, un rétablissement des faits est donc nécessaire.
 

 

 A quelques semaines du baccalauréat, jamais les élèves n’ont eu autant d’incertitudes sur leur avenir. 

 

Pourquoi c'est faux ?

  • Les 2/3 des candidats auront reçu au moins une proposition avant les épreuves du Baccalauréat (début le 18 juin), puis 80 % au moment des résultats du baccalauréat (6 juillet).

  • Beaucoup de lycéens se retrouvent aujourd’hui sur des listes d’attente pour un ou plusieurs de leurs vœux…et c’est normal ! C’est le fonctionnement même de Parcoursup : une affectation individualisée et progressive.  Depuis hier, de nombreux candidats ont déjà accepté des propositions, libérant ainsi 66.000 places pour ceux qui sont en attente, et d’autres places vont encore se libérer dans les jours et les semaines à venir.

  • On entend également que l’ancien système APB était plus performant car il permettait une affectation de plus de 70% dès la première phase d’admission (qui en comptait 3 au total). C’est oublier 3 paramètres :

    • Le taux de réponses positives est plus faible pour le moment avec Parcoursup car les réponses aux vœux ont plus de 2 semaines d’avance par rapport à l’ancien système ;

    • Les réponses tombaient à 3 dates distinctes uniquement, alors que Parcoursup permet une actualisation au jour le jour ;

    • APB avait recours au tirage au sort dans les filières en tension.

Alors, toujours fan d’APB ?

 

 Beaucoup de lycéens n’ont eu que des réponses négatives et ne vont pas avoir accès à l’enseignement supérieur. 

 

Pourquoi c'est faux ?

  • En tout et pour tout, 29.000 candidats sont dans cette situation. Ces lycéens, qui n’ont demandé que des filières sélectives, vont pour la première fois être pris en charge par une commission rectorale qui les accompagnera et leur fera de nouvelles propositions au plus proche de leurs souhaits.  

  • Le Gouvernement a pris l’engagement fort que chaque lycéen qui veut poursuivre dans l’enseignement supérieur ait une proposition avant la rentrée.

 

 Le système est complètement opaque. 

 

Pourquoi c'est faux ?

  • Le choix qui a été fait par le Gouvernement, c’est celui de la transparence totale puisque, depuis ce matin, le site du ministère de l’Enseignement supérieur indique le nombre de lycéens ayant reçu des propositions, combien les ont acceptées et combien sont en attente.

  • Le code informatique du cœur algorithmique de la plateforme Parcoursup, utilisé pour déterminer quotidiennement les propositions d’admission à adresser aux candidats, a par ailleurs été rendu public cette semaine.

  • Si les élèves ou leurs familles ont des questions sur la plateforme ou le processus, des experts répondent à toutes leurs questions via le site internet ou le numéro vert mis en place : 0800 400 070.

 

 La plateforme dysfonctionne complètement. 

 

Pourquoi c'est faux ?

  • Si aucun bug n’avait eu lieu depuis son lancement, deux problèmes maintenant résolus ont pu survenir lors de la publication des résultats, mais sans incidence sur les vœux des candidats :

    • le site s'est retrouvé saturé, donc les candidats ont pu voir les réponses à leurs vœux, mais pas forcément cliquer dessus, pour connaître leur classement dans les listes d'attente par exemple. La situation s'est rapidement fluidifiée dans la soirée ;

    • Certaines incohérences dans les chiffres des classements ont pu survenir, largement relayés sur les réseaux sociaux. Des ajustements ont été faits pour corriger ces erreurs.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square