• Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2017 - Tous droits réservés - Fannette Charvier

Please reload

Posts Récents

CE QUI CHANGE AU 1ER NOVEMBRE

31/10/2019

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

2017-2019 - 2 ans d'action pour améliorer le quotidien des Français

04/07/2019

Après deux ans d’activité parlementaire, le groupe LaREM a réalisé un bilan d’étape des principaux chantiers menés et en cours afin de rendre compte de nos actions législatives et de leur impact sur la vie des français.

Par souci de simplification, j'ai décidé de me focaliser sur les cinq thématiques qui me paraissaient les plus essentielles : le pouvoir d’achat, la baisse du chômage, l’écologie, l’école et la santé.

 

 

 L'augmentation du pouvoir d’achat 

 

 Notre philosophie 
Nous souhaitons relancer le pouvoir d’achat des Français, afin que chacun trouve sa place et puisse s’épanouir dans la société.


 Notre action 
Grâce aux réformes que nous avons votées, aujourd’hui le travail paie mieux. En effet, certains foyers bénéficient d’une hausse de pouvoir d’achat équivalent à un 13ème mois. Nous avons aussi réduit, voire supprimé des injustices fiscales comme la taxe d’habitation. Nous avons accéléré des réformes, comme l’augmentation de la prime d’activité ou la défiscalisation des heures supplémentaires, à l’écoute d’une colère qui a éclaté fin 2018.

 

 Exemples de mesures prises 

  • Pour 80% des Français, la taxe d’habitation a été progressivement supprimée : 1/3 en 2018, 2/3 en 2019 et la totalité en 2020. Elle sera supprimée pour les 20% restant en 2023.

  • L’augmentation de la prime d’activité de 90€/mois rapporte plus de 1 000€/an supplémentaires à ses bénéficiaires. Son extension permet également de revaloriser le travail de 1,2 million de foyers supplémentaires, portant à 5 millions le nombre de foyers bénéficiaires. Une salariée seule avec un enfant et gagnant 2 000€/mois nets, bénéficiera d’une prime d’activité de 90€/mois, alors qu’elle ne la touchait pas avant.

  • La défiscalisation et la désocialisation des heures supplémentaires permet un gain moyen par salarié de 400€/an.

  • La suppression des cotisations salariales d’assurance maladie et chômage (-3,15pts), équilibrée financièrement par une hausse de la CSG (+1,7pts) rapporte 270€/an de revenu net pour un salarié au SMIC. Tous les salariés sont concernés.

 

 La baisse du chômage 

 

 Le constat 
La France est depuis trop longtemps enlisée dans le chômage de masse. Au-delà du déséquilibre social et financier que cela crée, en particulier sur notre système de retraite, cela mine l’humain et les bassins de vie qui forment nos territoires. C’est pourquoi nous avons décidé de nous attaquer aussi frontalement au chômage et aux freins à l’emploi.


 Notre action 
Redonner confiance à ceux qui embauchent avec une réforme d’envergure, qui donne plus de place au dialogue social là où il est le plus pertinent : dans l’entreprise et autour des salariés. Puis, agir pour développer l’apprentissage et encourager les jeunes à choisir ces filières que nous voulons d’excellence. Enfin, mener une action ciblée pour lever certains freins à l’emploi, les mobilités, le logement, qui touchent particulièrement les publics les plus fragiles.

 

 Exemples de mesures prises 

  • Les ordonnances sur le dialogue social ont levé des incertitudes face à l’embauche en CDI

  • 15 €Mds investis sur l’apprentissage sur 5 ans, dont 52% aux régions.

  • Le dispositif emplois francs permet aux employeurs recrutant un habitant de Quartier Prioritaire de la Ville, de toucher jusqu’à 15 000€ sur 3 ans.

 Premiers effets 

  • 8,7% : taux de chômage au 1er trimestre 2019, soit le plus bas niveau depuis 2009

  • -3,9pts : chômage des jeunes femmes

  • +7,7% d’apprentis en 2018 par rapport à 2017, une progression inédite depuis 1996

 

 La transition écologique

 

 Le constat 
Il s’agit du grand défi du 21ème siècle. Et au-delà de mesures et de réformes, nous devons tendre vers un changement culturel en matière écologique. Dans notre façon de produire, de consommer, de vivre.


 Notre action 
Nous avons inscrit dans la loi et dans le temps, plusieurs transitions. La sortie des énergies fossiles, le changement de modèle agricole, l’évolution de nos modes de transport ou la progression d’une alimentation saine et durable. Par de l’investissement public et de l’aide ciblée, nous accompagnons nos concitoyens les plus en difficulté face à ces changements, sans qui nous ne réussirons pas. Ce défi est aussi vecteur de développement territorial et économique.


 Exemples de mesures prises 

  • 20 €Mds d’investissement de l’État dans la transition écologique dans le cadre du Grand plan d’investissement

  • La fermeture des 4 dernières centrales à charbon est prévue d’ici la fin de 2022.

  • Des dispositifs ont été créés pour accompagner les Français dans cette transition : prime à la conversion jusqu’à 4.000€ pour l’achat d’un véhicule thermique récent et 5 000€ pour un véhicule hybride ou électrique, neuf ou d’occasion.

  • Avec la loi ELAN nous créons des dispositifs pour encourager la rénovation thermique des bâtiments (-40% de consommation énergétique en 2030, -50% en 2040, -60% en 2050) et investissons pour accélérer : 9 €Mds dont 3 €Mds sur les bâtiments publics.

  • 50% de produits bio dans la restauration collective d’ici 2022

  • Loi EGAlim qui a permis de nombreuses avancées en matière de transition agro-écologique ; telle que l’interdiction nationale de vente, ou de mise à disposition à titre gratuit, de produits en plastique à usage unique (gobelets, verres, assiettes et coton-tige à partir de 2020 ; pailles (sauf l'utilisation médicale), couvercles à verre jetables, couverts à partir de 2021, …)

Pour aller plus loin sur la question des transports, cliquez ici

 

 

 La réforme de l'école 

 

 Le constat 
L’école est le pilier de notre action pour lutter contre les inégalités de destin. Nous avons pris des mesures programmatiques, qui s’attaquent aux racines des inégalités dès le plus jeune âge.


 Notre action 
Par une mesure emblématique dès 2017, nous avons agi concrètement pour plus de 300.000 enfants par an, qui apprendront à lire, écrire et compter dans de meilleures conditions. Nous avons transformé le baccalauréat et encourageons des parcours d’orientation divers. Les questions de lutte contre les inégalités et de promotion de l’émancipation de chacun me tiennent à cœur, c’est pourquoi je me suis engagée comme rapporteure du projet de Loi pour une Ecole de la Confiance.


 Exemples de mesures prises 

  • L’instruction obligatoire à 3 ans qui permettra de scolariser 25.000 enfants (souvent issus de familles en difficulté) supplémentaires par an.

  • Le dédoublement des classes de CP et CE1 dans les zones prioritaires bénéficie à 300.000 enfants chaque année. Il sera étendu à la grande section de maternelle à la rentrée prochaine. Partout ailleurs, les effectifs seront limités à 24 élèves par classe en CP et CE1.

  • Nous agissons aussi pour les 16-18 ans sortis du système scolaire, soit environ 20.000 jeunes par an. Une formation ou un apprentissage leur sera systématiquement proposé à partir de 2020, dans le cadre du plan pauvreté.

  • Petit-déjeuner gratuit et cantine à 1€. Nous avons lancé en avril 2019 une expérimentation dans 8 académies, et généraliserons la mesure à l’ensemble du territoire en septembre avec 10.000 communes concernées.

Pour plus d'informations, cliquez ici :

 

 

 La rénovation du système de santé 

 

 Le constat 
Nous avons l’un des meilleurs systèmes de protection au monde. Mais il est aujourd’hui à bout de souffle et c’est pourquoi nous agissons en profondeur pour le transformer. Pour l’installer dans la durée et le maintenir au niveau de qualité que nous voulons pour nos concitoyens, à la fois patients et acteurs du monde de la santé.


 Notre action 
Bâtir un système plus juste, plus efficace et auquel les Français n’ont pas de difficulté d’accès. Plus efficace, grâce à une action résolue en faveur de la prévention qui est le maillon faible de notre système de santé. Plus juste, en créant de nouveaux droits comme le « reste à charge 0 », ou de nouveaux parcours de soins adaptés aux patients. Plus accessible, grâce à une refonte de la carte hospitalière. Enfin, le personnel soignant est au cœur de cette transformation puisque nous faisons évoluer en profondeur les études de santé.


 Exemples de mesures prises 

  • Le plan « Priorité prévention » mis en place en 2018 obtient des résultats : 1,6M de fumeurs en moins grâce au paquet de cigarette à 10€ ; augmentation de la couverture vaccinale avec l’extension de l’obligation vaccinale à 11 vaccins.

  • Promesse électorale du Président, le « 100% santé » permet à tous l’accès à un ensemble de prestations intégralement remboursées dans l’optique, le dentaire et l’audiologie. La mesure s’applique progressivement : réduction du reste à charge dès 2019, jusqu’à 0€ pour l’optique en 2020, pour le dentaire et l’auditif en 2021.

  • Une révision de la carte hospitalière : plus de 500 hôpitaux de proximité recentrés, en fonction des besoins, sur la médecine générale, la gériatrie, la réadaptation ou les activités pré et post-natales, pour mieux mailler le territoire.
     

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square