BESANÇON - Signature de la convention "Cœur de ville" entre l'Etat et la commune


Jeudi 18 octobre, j’étais présente aux côtés de Sébastien Lecornu, Ministre nouvellement en charge des relations avec les collectivités territoriales, qui se déplaçait à Besançon afin d’y signer la Convention « Cœur de Ville ».


Cœur de Ville, c’est quoi ? Il s’agit de conventions de revitalisation à destination de 222 villes de France pour redynamiser leur centre-ville. L’appui aux projets repose sur des cofinancements de partenaires : la Caisse des dépôts, Action Logement ainsi que l’ANAH. Les projets sont déclinés sur 5 axes de travail :

  • De la réhabilitation à la restructuration : vers une offre attractive de l’habitat en centre-ville

  • Favoriser un développement économique et commercial équilibré

  • Développer l’accessibilité, la mobilité et les connexions

  • Mettre en valeur les formes urbaines, l’espace public et le patrimoine

  • Fournir l’accès aux équipements et services publics

Habitat, commerce, emploi, transports, culture, sport, éducation et enseignement, numérique…


Les actions de revitalisation, construites par les acteurs de terrain autour d’un projet de territoire, s’inscrivent dans une convention qui engage les mairies et les intercommunalités ainsi que les partenaires nationaux et régionaux qu’ils soient publics ou privés.


Besançon Cœur de Ville A l’occasion de la signature de la convention avec le Ministre Sébatien Lecornu, Jean-Louis Fousseret détaillait quelques exemples pour Besançon. Il cite, entre autres, la valorisation de la place du 8 septembre ou encore la mise en place d’une signalétique adaptée et plus lisible. Les premiers coups de pioche des travaux seront certainement l’occasion de réaliser un point d’étape, le Ministre ayant promis de revenir à Besançon à cette occasion.


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2017 - Tous droits réservés - Fannette Charvier