EDUCATION - Premiers résultats pour les CP dédoublés

12/02/2019

 

En France, plus de 20 % des élèves ne maîtrisent pas les savoirs fondamentaux à la fin de l'école primaire. Ces difficultés pèsent en particulier sur les élèves dont les familles sont elles-mêmes en situation de fragilité sociale, culturelle et économique. Pourtant, les résultats de la recherche et la comparaison internationale montrent qu’il n’y a pas de fatalité en matière d’échec scolaire et que les progrès peuvent être significatifs pour tous les élèves et notamment pour tous les élèves les plus fragiles. Cela passe par une baisse importante des effectifs dans les classes des élèves les plus en difficulté et par un enseignement explicite, progressif et davantage personnalisé. 

 

Le dédoublement des classes de CP en REP+ a commencé en septembre 2017 et a bénéficié à 60 000 élèves durant l’année scolaire 2017-2018. Cette mesure s’inscrit dans la priorité donnée à l’école primaire par le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse : 100 % des élèves doivent maîtriser les enseignements fondamentaux à la sortie de l’école primaire (lire, écrire, compter et respecter autrui). Conformément à l’esprit qui préside à l’ensemble des transformations en cours, cette mesure a fait l’objet d’une première évaluation scientifique menée par la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP).

 

 Les premiers résultats du dédoublement des CP en REP+ sont positifs. 

Ils sont conformes aux études françaises et internationales qui établissent un lien entre baisse très significative du nombre d’élèves par classe et amélioration des résultats des élèves dans les petites classes.    

 

Les objectifs de la mesure de dédoublement des classes étaient aussi :  

  • l’amélioration du climat scolaire dans les classes ;  

  • l’amélioration des conditions de travail des professeurs ; 

  • la personnalisation accrue des pratiques d’enseignement ; 

  • le renforcement des formations et de l’accompagnement des professeurs. 

L’étude de la DEPP établit que ces objectifs ont été atteints. Aussi, l’enquête souligne que, pour être pleinement efficace, le dédoublement des classes doit s’accompagner d’une transformation en profondeur des pratiques pédagogiques.  

 

Dédoublement des classes de CP et CE1 dans les réseaux d’éducation prioritaire : une mesure de justice sociale

 

Au cœur des engagements éducatifs du président de la République durant la campagne présidentielle, la mesure a été mise en place dès le mois de juin 2017 selon un calendrier échelonné sur trois ans.   

  • Rentrée 2017 : 2 200 classes de CP dédoublées en Rep+, soit 60 000 élèves concernés. 

  • Rentrée 2018 : 3 200 classes de CP en Rep, 1 500 classes de CE1 en Rep+. Au total, en cette rentrée 2018, près de 190 000 élèves de CP et CE1 des écoles Rep et Rep+ étudient désormais dans des classes dont les effectifs sont proches de douze élèves. 

  • Rentrée 2019 : 700 classes de CE1 en REP+ et 3 200 classes de CE1 en REP. 

Au total, la mesure s’est traduite par la création de 10.800 classes de CP et de CE1 en REP+ et REP à 12 élèves. En septembre 2019, elle bénéficiera à 300 000 élèves (20% d’une classe d’âge).  

 

Le rôle crucial de l’accompagnement pédagogique

 

Pour atteindre ces objectifs, les professeurs bénéficient d’un puissant soutien pédagogique :   

  • la formation dispensée à tous les professeurs dans le cadre des animations pédagogiques a été exclusivement dédiée aux apprentissages fondamentaux (18h annuelles) ; les plans de formations académiques ont tous été recentrés sur ces priorités ; 

  • des recommandations pédagogiques en lecture, grammaire, vocabulaire et mathématiques ont été publiées le 26 avril 2018 ;  

  • un guide concernant l’apprentissage de la lecture et de nombreuses ressources pour faire la classe ont été mises à disposition des professeurs pour les aider à mieux prendre en charge la difficulté scolaire ; 

  • l’accompagnement des inspecteurs spécialement sensibilisés à ces enjeux. 

Enfin, depuis cette année, des évaluations nationales sont réalisées en début d’année en CP et CE1 ainsi qu’au milieu de l’année de CP. Elles sont destinées à donner aux professeurs des repères nationaux scientifiquement établis pour mieux identifier les besoins des élèves. Des ressources pédagogiques mises à la disposition des professeurs leur permettent d’accompagner les élèves dans leurs progrès. 
 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Accord européen : un pas de géant dans la construction européenne !

21/07/2020

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square