PLANOISE : Fannette CHARVIER demande des mesures pérennes pour ce quartier

Après le drame qui a coûté la vie à un jeune de 17 ans dans le quartier de Planoise, la députée Fannette Charvier a interrogé à nouveau Christophe Castaner, le ministre de l'Intérieur, pour que des solutions pérennes soient mises en place.


Le 14 janvier dernier, avec son collègue député Eric Alauzet, Fannette Charvier avait sollicité le Ministre de l'Intérieur concernant la situation intenable du quartier de Planoise. En effet, entre fin novembre et début janvier, de nombreux tirs avaient été échangés, un incendie, perpétré dans la fourrière municipale de Besançon, une situation de violence extrême sur fond de règlement de compte.


Ce secteur de Besançon est devenu Quartier de Reconquête, en mars 2019 un commissariat avait été inauguré, de nouveaux policiers nationaux avaient été affectés, enfin il avait également bénéficié d'un renfort ponctuel de CRS.


Le 17 mai, un jeune homme de 17 ans a été tué par balle. Suite à ce nouveau drame, la députée Fannette Charvier a, à nouveau, interrogé le Ministre de l'Intérieur.


Retrouvez ci-joint son courrier :


Besançon, le 18 mai 2020


Monsieur le Ministre,


Par courrier du 14 janvier dernier, mon collègue Eric Alauzet et moi-même, députés des 1ère et 2ème circonscriptions du Doubs, vous alertions sur la situation explosive que connaît le quartier de Planoise,à Besançon. Quartier de Reconquête Républicaine, il focalise toute l’attention des pouvoirs publics avec la réouverture d’un commissariat que vous aviez inauguré en mars 2019 et l’affectation d’effectifs de police supplémentaires. Le quartier a également bénéficié du renfort ponctuel de CRS en janvier dernier dans un contexte de lutte de territoire et de trafic de drogue qui faisaient craindre à tous un possible embrasement. Laurent Nunez était également venu, le 31 janvier dernier, constater cet état de fait et annoncer la régularité de ces renforts de CRS. La présence des CRS, les efforts redoublés et conjoints de la police et de la gendarmerie, l’implication du Procureur de la République, ont permis saisies et arrestations. Qu’ils soient ici remerciés pour leur courage et leur abnégation. Mais force est de constater que le calme n’est toujours pas revenu. Début mars, un jeune homme perdait la vie, abattu par balles lors d’une folle course poursuite. Hier soir, l’inévitable s’est malheureusement produit : c’est cette fois-ci un mineur de 17 ans qui a été abattu d’une balle, en pleine rue, sur un parking du quartier Planoise. Cette situation n’est plus tenable. Les familles du quartier ont peur pour leurs enfants, dans un contexte où la peur liée à la crise du coronavirus est déjà forte. L’Etat doit pouvoir apporter une réponse républicaine aux problèmes de délinquance du quartier. Sans cela, c’est l’engrenage infernal : perte de confiance en l’Etat, sentiment d’abandon et d’insécurité, repli sur soi, communautarisme. Une nouvelle fois, pourriez-vous indiquer les mesures pérennes et globales, répressives et préventives, que vous envisagez pour compléter celles déjà prises et qui permettront de lutter efficacement contre la mainmise des trafiquants de drogue et de garantir la sérénité du quartier au quotidien ?

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, mes sincères salutations.


Fannette Charvier, députée du Doubs

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2017 - Tous droits réservés - Fannette Charvier