“La France peut redevenir une grande nation industrielle grâce et par l'écologie” : retrouvez l&

A l’occasion d’une interview télévisée ce mardi 14 juillet, le président de la République a détaillé les principaux axes du plan de relance. Emploi, écologie et jeunesse seront les priorités de ces prochains mois.



Activité partielle de longue durée, prêts garantis par l’Etat, exonération de charges sociales… Lors de son interview télévisée ce mardi 14 juillet, le président de la République est revenu sur les mesures exceptionnelles mises en place dès le début de la crise sanitaire et a annoncé de nouvelles mesures pour éviter le rebond de l'épidémie, comme le port du masque obligatoire dans les lieux clos à partir du 1er août. Il a ensuite détaillé ses priorités notamment concernant l'emploi, la jeunesse et la transition écologique.


Des mesures inédites pour l'emploi des jeunes


La jeunesse est la priorité du plan de relance, a indiqué le président de la République soulignant que c'est à celle-ci “qu'on a demandé le plus gros effort” durant le confinement.


Ayant pour objectif qu’aucun jeune ne soit sans solution à la rentrée, Emmanuel Macron a annoncé :


- Une aide inédite pour l’apprentissage et les contrats professionnalisants,

- Un dispositif exceptionnel de baisse des charges pour l’emploi des jeunes jusqu'à 1,6 SMIC pour une durée de 1 an,

- La création de 300 000 projets et parcours d'insertion pour aider les jeunes qui sont loin de l’emploi,

- La création de 100 000 nouveaux contrats de service civique,

- L’ouverture de 200 000 places dans des formations supplémentaires qualifiantes supérieures pour permettre aux jeunes de s’insérer sur le marché du travail.


Bâtir un nouveau modèle écologique


Je crois en l’écologie du mieux, pas en l'écologie du moins”, a déclaré le président de la République, rappelant l’importance de la Convention Citoyenne pour le Climat, dont il a retenu la quasi-totalité des propositions. Sur la question du référendum, il faudra suivre le processus législatif qui permettra de soumettre le plus rapidement la modification de l’article 1er de notre Constitution, a-t-il confirmé.


Le Président a en outre rappelé que de nombreuses mesures ont déjà été prises en faveur d’une transition écologique et solidaire comme la mise en place d’une prime pour rénover son logement pour les plus modestes, d’une prime à la conversion ou encore la suppression des vols internes qui peuvent être faits en moins de deux heures et demi en train.


Le plan de relance doit être une opportunité pour construire un modèle écologique, industriel et environnemental, a expliqué Emmanuel Macron. Pour cela, un grand programme de rénovation des bâtiments (EHPAD et écoles) sera mis en place et le redéveloppement des trains de nuit et des petites lignes sera également envisagé.

Convaincu que nous pouvons construire un pays différent en 10 ans, le président de la République a rappelé que tous ensemble, nous devons trouver “un chemin commun pour bâtir un nouveau modèle écologique”.


Vous pouvez retrouvez l'intégralité de l'interview en cliquant ici

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2017 - Tous droits réservés - Fannette Charvier