Jean Castex : “600 jours pour bâtir la France de demain”

17/07/2020

Emploi, jeunesse, territoires, écologie… Le Premier ministre a détaillé devant l’Assemblée nationale, le mercredi 15 juillet, la feuille de route du Gouvernement pour les prochains mois.

Au lendemain de l’entretien télévisé du président de la République, le Premier ministre Jean Castex a précisé sa stratégie devant les députés et les modalités du plan de relance avec entre autres 20 milliards d’euros pour l’écologie et 40 milliards pour l’industrie, dans un objectif de reconquête économique.

 

 

 

Débutant son discours sur sa volonté de “réconcilier toutes les France”, le Premier ministre a ensuite dressé les principaux axes de travail de son Gouvernement : “Nous devons recréer les conditions d’une croissance économique plus robuste, innovante, écologique et solidaire. C’est la finalité du plan de relance que nous lancerons dès le début du mois de septembre.”

 

Soutenir les jeunes et les étudiants

 

Le Premier ministre a notamment précisé les mesures destinées à la jeunesse. “700 000 jeunes vont bientôt se présenter sur le marché du travail. À la rentrée, aucun d’entre eux ne doit se trouver sans solution”, a-t-il déclaré avant de présenter un plan pour la jeunesse qui sera discuté vendredi avec les partenaires sociaux autour de trois axes :

  • Favoriser l’embauche : l’État y aidera avec un dispositif exceptionnel de réduction du coût du travail, à hauteur de 4000 euros par an, pour les jeunes de moins de 25 ans, jusqu’à 1,6 SMIC, dans toutes les entreprises et pour une durée d’au moins un an.

  • Lutter contre le décrochage durable des jeunes qui sont les plus éloignés de l’emploi.

  • Soutenir les étudiants notamment les plus modestes, qui se retrouvent en difficulté avec moins d’accès aux petits boulots : dès la rentrée, les repas dans les restaurants universitaires seront à 1 euros pour les étudiants boursiers.

  • L’égalité des chances doit être une réalité

Le Premier ministre a confirmé une action en faveur des enfants qui ont décroché durant le confinement. Sport à l’école, lutte contre le décrochage scolaire, école inclusive… “Il est de notre devoir collectif de conforter le premier rempart de notre République, qui est l'école.”

Il a également annoncé des mesures de soutien pour nos concitoyens les plus précaires. Par exemple, l'allocation de rentrée scolaire sera revalorisée de façon exceptionnelle dès la rentrée de septembre. “La solidarité nationale doit continuer, pour éviter une crise sociale majeure et des drames humains et individuels désastreux”.

 

20 milliards d'euros pour la rénovation thermique des bâtiments et les technologies vertes

 

 

Concernant la transition écologique, Jean Castex confirme le nouveau chemin à bâtir : “L'écologie n'est pas l'apanage d'une génération, c'est notre affaire à tous. Elle doit être créatrice de richesse. Je crois en la croissance écologique, pas à la décroissance verte.

 

En ce sens, le Premier ministre a annoncé que “le plan de relance proposera de mobiliser plus de 20 milliards d'euros pour la rénovation thermique des bâtiments, pour réduire les émissions des transports et de nos industries, pour produire une alimentation plus locale et durable, pour soutenir les technologies vertes de demain comme les batteries, pour mieux recycler et moins gaspiller”.

 

Nous pouvons redevenir une grande nation industrielle par l'écologie. Mais la transition écologique interroge aussi le quotidien de chaque citoyen, sa façon de consommer, de se déplacer, de se loger” explique Jean Castex avant de poursuivre qu’il sera nécessaire de concilier transition écologique et pouvoir d'achat pour éviter toute forme d’injustice.

 

De nouvelles mesures ont notamment été annoncées :

  • Un moratoire pour l'installation de nouveaux projets de centres commerciaux dans les zones périphériques.

  • La régulation de la publicité pour réduire les incitations à la surconsommation des produits polluants.

  • Le lancement de “contrats de développement écologique” dans tous les territoires

  • Un Plan vélo ambitieux et contractualisé avec les collectivités territoriales.

  • Préserver notre système de santé et de protection sociale

Le Premier ministre a annoncé 6 milliards d'euros d'investissement dans le système de santé dans le cadre du plan de relance, ainsi que 13 milliards d'euros de reprise de la dette hospitalière avec un objectif : “donner davantage de souplesse aux établissements, intégrer la qualité des soins dans les règles de financement des hôpitaux et des médecins de ville, mettre l'accent sur la prévention, et impliquer davantage les élus des territoires à la gestion du système de santé.”

Rendre le système de retraites plus soutenable reste un enjeu majeur, a confirmé le Premier ministre rappelant que les discussions qui ont auront lieu ce vendredi avec les partenaires sociaux auront pour objectif de trouver une méthode pour le rendre soutenable d’un point de vue financier. Elles sont à distinguer d’un processus plus large visant à la constitution d’un système universel de retraite.

 

Décentralisation : pour “la France des territoires”

 

Plaidant pour davantage “d’efficacité opérationnelle”, le Premier ministre s’est engagé à donner un rôle majeur à la “France des territoires” et notamment au couple maire-préfet. Par ailleurs, toutes les créations d'emplois publics qui seront inscrites dans le budget de l'année prochaine “seront affectées, sauf exception justifiée, dans les services départementaux” et non “dans les administrations centrales”, a annoncé le Premier ministre devant les députés.

Jean Castex souhaite par ailleurs créer, d’ici 2021 et dans tous les territoires, des juges de proximité “spécialement affectés à la répression des incivilités du quotidien”.

 

Un projet de loi contre les séparatismes à la rentrée

 

Enfin, le Premier ministre s’est engagé contre toute forme de discrimination et de violence et a en outre annoncé un projet de loi contre les séparatismes qui sera présenté en conseil des ministres à la rentrée “pour éviter que certains groupes ne se referment autour d'appartenances ethniques ou religieuses”.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Accord européen : un pas de géant dans la construction européenne !

21/07/2020

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Retrouvez-nous