COVID-19 : Retour des discothèques et des concerts debout

Comme la situation sanitaire ne cesse de s'améliorer, certaines réouvertures peuvent désormais être envisageable. Le Gouvernement a ainsi annoncé la reprise des concerts debout (sous conditions) le 30 juin tout comme les discothèques qui elles pourront à nouveau accueillir du public à partie du 9 juillet.



Les concerts le 30 juin, les discothèques le 9 juillet


Cette étape marque en quelque sorte la levée des dernières restrictions sanitaires et ceci est possible grâce à l'effort collectif que nous produisons depuis plus d'un an. Même si, grâce à la vaccination notamment, la situation ne cesse de s'améliorer, il faut rester vigilant pour que tous nos efforts ne soient pas annulés. C'est pourquoi un protocole sanitaire est mis en place dans ces différents lieux avec l'aide du Pass sanitaire.



- Le protocole pour les discothèques


Donc, pour garantir la sécurité sanitaire dans les discothèques :

  • la présentation d’un pass sanitaire sera nécessaire pour entrer dans l’établissement : chacun, avec un certificat de vaccination ou un test PCR négatif récent pourra ainsi entrer en discothèque. C’est une protection pour les clients, pour les établissements comme pour les Français. C’est aussi la manière de permettre aux discothèques de rouvir. Grâce au Pass sanitaire, tout le monde pourra entrer en discothèque, sauf le virus ;

  • compte tenu de ce pass sanitaire, le port du masque ne sera que recommandé et non obligatoire ;

  • une jauge a été fixée à 75% pour les discothèques en intérieur et à 100% en extérieur ;

  • le téléchargement et l’activation de TousAntiCovid Signal, le cahier de rappel numérique, seront obligatoires.

- Le protocole pour les concerts debout


S’agissant des concerts et des festivals debout, ils pourront bien, eux aussi, reprendre à partir du 30 juin avec un protocole dédié :

  • une jauge de 75% s’appliquera en intérieur, en extérieur la jauge sera de 100% ;

  • un pass sanitaire sera exigé à compter de 1 000 spectateurs, qu’il s’agisse du plein air ou des concerts en salle ;

  • le port du masque sera obligatoire quand le nombre de spectateurs est inférieur à 1 000, pour les événements sans pass sanitaire obligatoire ;

  • pour les événements où le pass sanitaire sera en vigueur, au-dessus de 1000 personnes, le port du masque ne sera pas obligatoire mais restera recommandé.

Posts à l'affiche