COVID-19 - Situation épidémique et vaccination dans le Doubs


Situation épidémique


En date du 11 février, l'Agence régionale de santé a publié les éléments suivants pour la région :


Région BFC

Nombre de personnes hospitalisées : 1691 (-21) dont 156 en réanimation (taux d’occupation des places de réanimation 78.79% à la capacité initiale avant covid de 200 places)

Nombre de décès depuis le début de l’épidémie : 3533 (+21)

Nombre de personnes guéries rentrées à domicile depuis le début de l’épidémie :13 014 (+91)



Doubs

Nombre de personnes hospitalisées : 170(-6) dont 42 (-4) en réanimation

Nombre de décès :388 (+2)

Nombre de personnes guéries rentrées à domicile : 1 638 (+11)


Qui peut se faire vacciner dès maintenant ?


La vaccination est désormais ouverte à l’ensemble des personnes appartenant aux catégories suivantes :

  • Les résidents volontaires en EHPAD et USLD, qui sont vaccinés directement dans les établissements.

  • Les personnes âgées séjournant dans les établissements de santé et en services de soins de suite et de réadaptation.

  • Les personnes âgées hébergées en résidences autonomie, résidences services et autres lieux de vie spécialisés, ainsi que dans les foyers de travailleurs migrants.

  • Les personnes en situation de handicap, vulnérables, hébergées en maisons d’accueil spécialisées et foyers d’accueils médicalisés.

  • Les professionnels de santé (et autres professionnels des établissements de santé et des établissements médico-sociaux intervenant auprès de personnes vulnérables), les aides à domicile intervenant auprès de personnes âgées et handicapées vulnérables et les sapeurs-pompiers, lorsqu’ils ont plus de 50 ans ou présentent une ou plusieurs des comorbidités suivantes :

  • L’obésité (IMC>30),

  • La BPCO et l’insuffisance respiratoire,

  • L’hypertension artérielle compliquée,

  • L’insuffisance cardiaque,

  • Le diabète (de type 1 et de type 2)

  • Les personnes âgées de 75 ans et plus qui ne sont pas en établissement mais qui sont à domicile.

  • Les personnes ayant une pathologie qui les expose à un très haut risque face à la Covid-19 disposant d’une ordonnance médicale pour se faire vacciner prioritairement :

  • atteints de cancer et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie

  • atteints de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés

  • transplantés d’organes solides

  • transplantés par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques

  • atteints de poly-pathologies chroniques, selon le critère suivant : au moins deux insuffisances d’organes

  • atteints de certaines maladies rares (voire liste sur le site du ministère de la santé)

  • atteints de trisomie 21.

Pour prendre rendez-vous : sante.fr

Garder un rythme soutenu de vaccination en février malgré une baisse des approvisionnements Pfizer


L’accélération de la campagne depuis plusieurs semaines repose sur une gestion des doses de vaccins en flux tendu. Dès lors, la baisse des approvisionnements en vaccins Pfizer, intervenue cette semaine et qui se prolongera en février, nécessite d’adapter sans délai l’organisation des rendez-vous en centres de vaccination pour ce mois de février.


Ces réorganisations visent à :

- Garantir à chaque patient ayant reçu une première injection en janvier qu’il bénéficiera bien d’une deuxième injection en temps voulu (21 à 28 jours) ;

- Réorganiser les lignes de vaccination pour y intégrer davantage de vaccinations Moderna : une nouvelle réception de plus de 20 000 doses de ce vaccin, attribuées préférentiellement à la région Bourgogne Franche-Comté.


- Maintenir une dynamique de vaccination élevée dans la région : près de 100 000 vaccinations auront été réalisées en janvier ; l’objectif est d’en réaliser près de 130 000 sur le mois de février, première et deuxième injections confondues. De ce fait, certains rendez-vous pris dans les centres de vaccination en février pour une première injection de vaccin sont susceptibles d’être reportés de quelques jours ou semaines : aucun rendez-vous ne sera annulé, les patients dont les rendez- vous feront l’objet d’un report en seront avisés personnellement par e-mail, SMS ou téléphone.


La réservation en ligne de nouveaux rendez-vous en centres de vaccination sera à nouveau possible dans les prochains jours, dès que ces réorganisations auront été effectuées. La Préfecture de région et l’Agence Régionale de Santé mesurent l’impatience légitime des candidats à la vaccination et mettent tout en œuvre pour permettre à tous d’y accéder dans les meilleurs délais. L’organisation des centres de vaccination sera systématiquement adaptée pour être en adéquation avec le nombre de doses de vaccins livrées.


Où se faire vacciner ?

De nouveaux centres ouvriront prochainement à Ornans, Quingey, Voujeaucourt et Pont-de-Roide.


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2017 - Tous droits réservés - Fannette Charvier