FIN DE VIE - 296 députés adressent un courrier au Premier Ministre pour poursuivre le débat



Finir le travail engagé

Le 8 avril dernier, face à l'obstruction de 4 députés LR, l'article 1 de la proposition de loi sur la fin de vie, qui ouvre à chacun le droit de demander une assistance médicalisée active à mourir, a finalement été voté à une écrasante majorité, prouvant ainsi l'adhésion à ce texte de la grande majorité des députés, sur l'ensemble des bancs.

Malheureusement, les groupes politiques n'ont qu'une journée entière pour faire adopter leurs textes, donc à minuit, l'examen de cette proposition de loi a du s'achever.

Le Gouvernement doit dorénavant s'en saisir et mettre du temps parlementaire à la disposition de l’Assemblée nationale pour répondre à la volonté exprimée par une très forte proportion de nos concitoyens et par la très large majorité des députés, tous bords politiques confondus. C'est ce que nous lui demandons dans le courrier ci-dessous, rédigé par mon collègue Jean-Louis Touraine et cosigné par 295 d'entre nous.

20210507_Courrier parlementaire Premier
.
Download • 165KB

Rester mobilisée pour avancer

Bien évidement, le combat pour une fin de vie choisie continu ! Je reste entièrement mobilisée autour de tous ceux qui portent le sujet et pour que ce texte soit adopté le plus rapidement possible.

Vous pouvez retrouver mon avis détaillé dans la tribune que j'ai rédigée il y a un peu plus d'un mois et qui est accessible ici.

Mots-clés :

Posts à l'affiche
Posts Récents