INDUSTRIE - 36 nouveaux projets lauréats du volet (re)localisation du plan de relance

Ce vendredi, j’ai visité Frec|n|sys,une entreprise spécialisée dans la conception et la fabrication de filtres radiofréquences allant de quelques MHz à plusieurs GHz, reposant sur un ensemble de technologies brevetées d’ondes élastiques de surface. La société conçoit et fabrique également des capteurs sans fil et sans batterie.


Ainsi, en mai dernier, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, et Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie, ont annoncé 36 nouveaux projets lauréats de l’appel à projet « Résilience » du volet industrie France Relance présenté en septembre dernier par le Gouvernement. Ces 36 nouveaux projets lauréats totalisent plus de 310 millions d’euros d’investissements industriels, dont 77 millions d’euros de soutien de l’Etat.


Au total, ce sont désormais 309 projets de (re)localisation qui sont soutenus par France Relance, à hauteur de 538 millions d’euros, pour un montant total d’investissements industriels de 2,1 milliards d’euros. Ces projets permettront de créer ou de conforter 39 000 emplois industriels directs. Ils se répartissent en plusieurs secteurs qui sont :

Santé : 87 projets lauréats, soutenus à hauteur de près de 108 millions d’euros pour près de 400 millions d’euros d’investissements productifs ;

Agroalimentaire : 59 projets lauréats, soutenus à hauteur de 83 millions d’euros pour près de 432 millions d’euros d’investissements productifs ;

Electronique : 78 projets lauréats, soutenus à hauteur de 95 millions d’euros pour près de 314 millions d’euros d’investissements productifs ;

Intrants essentiels à l’industrie : 67 projets lauréats, soutenus à hauteur de 169 millions d’euros pour plus de 711 millions d’euros d’investissements productifs ;

Télécommunications-5G : 18 projets lauréats, soutenus à hauteur de 83 millions d’euros pour près de 260 millions d’euros d’investissements productifs.


Dans le secteur électronique, le projet de l’entreprise, Frec|n|sys sise à Besançon, visant à développer une filière française de capteurs Surface Acoustic Waves pour SAW sans batterie ni fils fabriqués à partir de wafers de 150mm de diamètre, essentielle pour pouvoir poursuivre son développement, va bénéficier de l’aide de l’État à hauteur de 500 000 €. Il permettra à l’entreprise de diversifier son activité, de moderniser ses outils de production et d’accélérer le développement de l’industrie 4.0 tout en améliorant ses performances environnementales.

Posts à l'affiche
Posts Récents