La situation épidémique se dégrade en Bourgogne Franche Comté et dans le Doubs



L’Agence Régionale de Santé de Bourgogne Franche Comté a publié hier un communiqué de presse d’alerte quant à la situation sanitaire dans la Région. Le Doubs est concerné.

Constat est fait que les indicateurs de suivi de l’épidémie (taux d’incidence en population générale, taux d’incidence chez les plus de 65 ans, le nombre de personnes hospitalisées et le nombre de personnes en réanimation) se dégradent tous avec une nette accélération ces derniers jours.

L’ARS rappelle l’importance des gestes barrière à mettre en place de manière systématique et appelle à limiter drastiquement ses interactions sociales. Elle appelle également à protéger au maximum les plus fragiles de nos concitoyens, c’est-à-dire les personnes de plus de 65 ans et les personnes vulnérables, quel que soient leur âge.

Enfin, l’ARS invite ces personnes à se faire vacciner contre la grippe. La campagne de vaccination démarre ce jour. Les professionnels de santé sont également invités à se faire vacciner.


Cela rejoint la tribune que j’avais cosignée le mois dernier, appelant à une vaccination anti-grippale la plus large possible cette année. Cela permettrait de ne pas croiser deux épidémies – grippe et Covid-19 – et de limiter l’impact de la grippe sur notre système de santé.

Le réseau Sentinelles estime qu’en moyenne, chaque année, 2,4 millions de personnes consultent pour syndrome grippal et 9000 personnes en décèdent. Il est donc essentiel d’éviter au maximum un engorgement de notre système de santé. La vaccination anti-grippale, si elle est importante chaque année, l’est d’autant plus cet hiver.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2017 - Tous droits réservés - Fannette Charvier