PLF 2022_ Un projet de loi de finances pour une croissance durable

Le projet de loi de finances a été présenté en conseil des ministres par le ministre de l'Economie, Bruno Lemaire.


Ce projet de loi de finances a été fait en cohérence totale avec les choix stratégiques réalisés depuis le début du quinquennat :


1️⃣ Baisse des impôts.

2️⃣ Soutien à l’investissement et l’innovation.

3️⃣ Soutien au travail et au pouvoir d’achat des Français.



A noter qu'en 2017, la France était sous le coup d’une procédure européenne pour déficit public excessif (98% du PIB). Dès l'élection d'Emmanuel Macron, nous avons rétabli les comptes publics, en ramenant le déficit public à moins de 3% du PIB dès 2018.


Face à la crise, nos choix budgétaires ont été les plus économes et les plus protecteurs


✅ Des investissements massifs pour :

👉 Protéger les salariés (activité partielle : 35 Md€ depuis mars 2020).

👉 Protéger les petites entreprises (Fonds de solidarité : 35 Md€).

👉 Soutenir toutes les entreprises (PGE : 142 Md€ pour 700 000 entreprises, dont près de 90% de TPE de moins de 10 salariés).


✅ Ce soutien massif a permis d’éviter de se retrouver dans la même situation après la crise de 2008 (2008-2010 : taux de chômage +2 pts ; dette + 20 pts de PIB).


✅ Notre stratégie a produit d’excellents résultats :

👉 Retour au niveau d’investissement d’avant-crise.

👉 Pouvoir d’achat des Français préservé en 2020.

👉 Retour au niveau de chômage d’avant-crise, soit 8%.

Objectif à fin 2021 : revenir au niveau d’activité économique d’avant crise.


Nous avons préservé le tissu économique et le capital humain de la Nation.


Un PLF bâti pour assurer une croissance durable


📈Croissance du PIB en 2021 : 6% / Prévisions 2022 : 4%


La croissance française sera alimentée par :

👉Le plan France Relance de 100 Md€ (dont 40% financés par l’UE), lancé à l’été 2020 : la moitié du plan de relance déjà engagée, et 70 Md€ d’ici à la fin 2021.

👉Le plan d’investissement France 2030, qui prendra le relais pour soutenir la croissance à moyen terme.


Un PLF qui tient les engagements du président de la République


✅En matière fiscale, nous tenons notre cap sur la baisse des impôts

👉 50 Md€ sur l'ensemble du quinquennat.

👉Prélèvements obligatoires : 45,1 % du PIB en 2017 contre 43,5 % en 2022.

✅ En 2022, les impôts continuent de baisser :

👉Suppression de la taxe d’habitation pour les 20% des ménages restants (mise en application d’ici à 2023).

👉Poursuite de la trajectoire de baisse de l’IS, de 2,9 Md€ en 2022, conformément à nos engagements.


Un PLF en cohérence avec la politique économique du gouvernement depuis 2017


👉Projection déficit public : en 2021, il s’établira à 8,4% du PIB grace au retour de la croissance, et à 4,8% en 2022.

👉Projection dette publique : moins de 116% du PIB en 2021, 114% en 2022.

👉 Le surplus de recettes dues à une croissance plus forte que prévu servira d’abord à réduire le déficit public et la dette publique plutôt qu’à financer de nouvelles dépenses.



Posts à l'affiche