Stratégie nationale de prévention et de protection de l’enfance – Le Doubs et l'État s’engagent




Après une première vague de contractualisation entre l'État et 30 départements en février denier dans le cadre de le stratégie nationale de prévention et de protection de l’enfance pour la période 2020-2022, 40 nouveaux départements dont le Doubs vont s’engager avec le Gouvernement pour réformer les politiques de protection de l’enfance et garantir les droits des enfants : à la santé, à l’éducation, à la sécurité affective, à l’autonomie après 18 ans.


En choisissant de contractualiser avec les départements, l'État s'engage aux côtés des territoires pour la protection de l’enfance. Pour ce faire, une enveloppe totale de 200 millions d’euros seront consacrés par l’Etat dès 2021 à cette stratégie globale.


L’engagement des départements s’articule autour de quatre objectifs :

1. Agir le plus précocement possible pour répondre aux besoins des enfants et de leurs familles.

2. Sécuriser les parcours des enfants protégés et prévenir les ruptures.

3. Donner aux enfants protégés les moyens d’agir et garantir leurs droits.

4. Préparer l’avenir et sécuriser la vie d’adulte des enfants protégés, en complémentarité avec la mesure de la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté visant à mettre fin aux sorties de l’aide sociale à l’enfance (ASE) sans solution.


Je vous invite à découvrir en détail l’ensemble des points clés de cette stratégie en cliquant ici.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2017 - Tous droits réservés - Fannette Charvier